connexion
0
panier
contact
les éditions
agenda
recherche
Littérature Histoire Essais Beaux-livres Orthodoxie Auteurs Titres

Vidéos

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+

Ariadna Efron dans les labyrinthes de l’Histoire

France Culture consacre une émission « Une vie, une oeuvre » à Ariadna Efron, diffusée le 14 octobre 2017.

Fille de la poétesse Marina Tsvetaeva et de l’ancien agent soviétique Sergueï Efron, Ariadna n’a pas eu une vie facile. Arrêtée en 1939 comme élément « antisocial », elle est condamnée à huit ans de « rééducation par le travail ». En 1947, elle est enfin libérée mais se trouve contrainte de vivre hors de Moscou. Elle s’installe à Riazan où elle vit en enseignant le dessin à l’École des beaux-arts de la ville. Cette semi-liberté ne dure que dix-huit mois. Sans motif, elle est de nouveau arrêtée, emprisonnée, puis déportée à Touroukhansk sur les bords de l’Ienisseï, non loin du cercle polaire. C’est en 1955 seulement, deux ans après la mort de Staline, qu’elle est enfin libérée et réhabilitée.

Publié aux éditions des Syrtes

Marina Tsvetaeva, ma mère (2008)