connexion
0
panier
contact
les éditions
agenda
Littérature Histoire Essais Beaux-livres Orthodoxie Catalogue

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+

Parution : octobre 2015

ISBN 9782940523146 (2015)

Florina ILIS

Les vies parallèles

Littérature Russe
en stock

25,00 TTC

Ajouter au panier

Du même auteur

Description

Traduit du roumain par Marily le Nir

Dans cette « fiction documentaire » d’une extraordinaire richesse, Florina Ilis reconstitue la dernière partie de la vie de Mihai Eminescu, et même au-delà, c’est-à-dire cent cinquante ans d’existence du mythe. La vie du poète, son sacrifice pour l’œuvre littéraire et pour l’amour sont devenus un matériel de propagande politique pour les différents régimes. Sa pensée, à l’origine conservatrice va être récupérée par les extrêmes: de la droite (déformée dans le sens racial par l’extrême droite des années 1930) à la gauche (déformée dans le sens prolétaire, social, par le pouvoir stalinien des années 1950-1960), pour devenir nationaliste (dans le sens de la propagande patriotique nationaliste de Ceausescu).

Florina Ilis s’emploie à démystifier le culte du poète national. Elle superpose à des éléments biographiques d’Eminescu des voyages dans le temps et déroule un ensemble de vérités, y insérant des détails « visualisables », sortes de didascalies qui proposent des connexions entre époques-faits-personnages. Elle met en parallèle la vie réelle d’Eminescu avec les images successives de ses postérités, en combinant documents réels au jeu subtil de l’imagination. Le poète devient un être humain en chair et en os, avec ses souffrances et ses doutes.

L’art narratif de Florina Ilis se déploie avec une énergie et une maîtrise extraordinaires dans la description réaliste de l’époque. Les Vies parallèles devient ainsi un roman sur la société roumaine, ses légendes, ses obsessions, ses craintes et sur la manière dont elle arrive à aimer et à dévorer ses propres idoles.

Du même auteur aux Éditions des Syrtes:
La croisade des enfants (2010)

Revue de presse: cliquez ici