Ivan BOUNINE

Auteurs_Bounine_portraitPoète, prosateur et essayiste, grand voyageur, Ivan Bounine (1870-1953) fut le premier écrivain russe à recevoir le prix Nobel de littérature (en 1933). Antibolchevique, Bounine quitta la Russie soviétique en 1920 et devint l’une des figures de proue des écrivains de l’émigration russe en France.

Sa plume a formée une œuvre abondante, dont Les Pommes d’Antonov (1900), Le Village (1909), Le Calice de la vie (1913), Le Monsieur de Saint Francisco (1915) ou La vie d’Arseniev (1930), marquée par la puissance d’évocation, la rigueur, la concision et la beauté.

Le regard lucide porté par Ivan Bounine sur ses contemporains en a fait un incontournable classique de la littérature russe, dans la lignée de Tolstoï, de Tourgueniev ou de Tchekhov, l’un de ses plus grands amis.

En 2015, Coup de soleil, adaptation cinématographique de la nouvelle éponyme d’Ivan Bounine, réalisé par Nikita Mikhalkov, a été nominé aux Oscars dans la catégorie « Meilleur film en langue étrangère ».

Publiés aux Éditions des Syrtes:
Coup de soleil et autres nouvelles (2014)
La Nuit (2000)
Les Pommes Antonov (2001)
Soukhodol (2005)

EmailFacebookTwitterPrintpartager