connexion
0
panier
contact
les éditions
agenda
Littérature Histoire Essais Beaux-livres Orthodoxie Catalogue

Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+

Parution : janvier 2017

ISBN 9782940523504 (janvier 2017)

Nikolaï TCHERNYCHEVSKI

Que faire?

Nouveautés
en stock

19,00 TTC

Ajouter au panier

Du même auteur

Description

En 1890, le marxiste Georges Plekhanov notait combien fut réelle l’influence de Tchernychevski et de son Que faire ? – écrit et publié en 1863 – sur des générations de révolutionnaires russes :

« Qui n’a lu et relu ce livre fameux ? Qui n’a subi son attrait et son influence bénéfique, qui ne s’est purifié, amélioré, fortifié, enhardi ? Qui, après avoir lu ce roman, n’a réfléchi sur sa propre vie, n’a pas soumis ses propres aspirations et inclinations à un examen rigoureux ? Nous en avons tiré la force morale et la foi en un avenir meilleur. »

Rééditer Que faire ? aujourd’hui c’est permettre de retrouver ces années 1850-1860, une période charnière où émerge en Russie l’intelligentsia, un nouveau groupe social ouvert à la pensée politique occidentale, tout en restant arc-bouté sur les refus slavophiles envers la culture libérale bourgeoise européenne. À l’évidence, ce roman politique est un marqueur dans l’histoire du bolchevisme. On connaît d’ailleurs son impact sur la structure mentale du jeune Lénine. Que faire ? témoigne d’une ébauche de rapprochement entre les trois éléments fondamentaux de l’orthodoxie communiste : la promesse de perfection contenue dans l’utopie, la violence rédemptrice et la sacralisation de la connaissance du mouvement historique et de ses lois.

Nikolaï Tchernychevski est un philosophe, critique et écrivain russe. Emprisonné en 1862 pour avoir appelé les paysans à la révolte, Tchernychevski écrit en détention son ouvrage le plus célèbre, Que faire ? Il y expose son idéal de vie et sa vision d’un socialisme qui le rend proche des utopistes. Jugé et exilé en Sibérie en 1864, Tchernychevski pourra revenir dans sa ville natale en 1889, année de sa mort.

Cette réédition est suivie de deux textes (Vassili Rozanov et Alain Besançon) qui éclairent l’influence que ce roman a eue sur l’histoire russe et mondiale.