Léon TOLSTOÏ

Auteurs_Tolstoï Leon_portraitLéon Tolstoï (1828-1910) est issu d’une famille de la haute noblesse russe. Après des études à l’université de Kazan, il entre dans l’armée et se rend dans le Caucase.

En 1852 paraît sa première nouvelle, Enfance, qui le rend immédiatement célèbre. Il continue ses récits autobiographiques avec Adolescence(1854) et Jeunesse (1857). Il participe à la défense de Sébastopol, qui lui inspire ses Récits de Sébastopol (1855). Après deux ans passés à l’étranger, il revient à Iasnaïa Poliana où il fonde une école pour les paysans.

Rendu mondialement célèbre par ses deux romans, Guerre et Paix (1869) et Anna Karénine (1877), il traverse ensuite une véritable crise religieuse et morale, décrite dans Confession (1884). Désormais, Léon Tolstoï devient un écrivain moralisateur et se met à condamner toute recherche de plaisir ou de luxe. Son point de vue rationaliste sur l’orthodoxie le fait excommunier par le Saint-Synode en 1901. De plus en plus en contradiction avec son mode vie, il décide de quitter la maison familiale en octobre 1910, et meurt dans la petite gare d’Astapovo.

Publiés aux Éditions des Syrtes:
L’argent et le travail (2010)
La Sonate à Kreutzer (2010)

EmailFacebookTwitterPrintpartager