Alfred YAGHOBZADEH

Auteurs_Yaghobzadeh_portraitAlfred Yaghobzadeh est né en 1959 à Téhéran, de mère assyrienne et de père arménien. Architecte de formation, il doit interrompre ses études en 1979 quand débute la révolution islamiste iranienne et devient photographe de guerre lors du conflit sanglant Iran-Irak.

Ses photos, caractérisées par un grand sens de la composition et de la couleur, font rapidement les unes des journaux du monde entier. Il intègre l’agence Sipa en 1984 et se distingue d’emblée par les reportages qu’il réalise pendant la guerre du Liban et qui seront publiées, entre autres, par Newsweek et Paris-Match.

Blessé dans le camp de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila, il sera pendant cinquante-cinq jours otages du Hezbollah. Des années durant, Alfred Yaghobzadeh couvrira les guerres sur tous les continents. Il sera encore blessé, très grièvement cette fois, en Tchétchénie.

Couronné de nombreuses distinctions, Alfred Yaghobzadeh a notamment reçu le Premier Prix World Press 1986 (distinction suprême en photo-journalisme) pour son travail sur la guerre du Liban, le Prix du Festival d’Angers 1989 de la meilleure photo de la chute du mur de Berlin, le Prix Kodak 1991 pour son travail sur l’Europe de l’Est et le Fuji American Award 1994 pour ses reportages sur la Somalie.

Ses photographies ont fait l’objet de plus de 25 expositions internationales et de 13 ouvrages.

Publié aux Éditions des Syrtes:
Les Chrétiens du monde (2002)

Site internet de l’auteur: cliquez ici.

 

EmailFacebookTwitterPrintpartager